Réalisé par :

Accédez à votre espace localisez vous
Localisez-vous pour avoir les informations de votre CCI

Saissisez le code postal ou une ville dans le moteur de recherche

Bien accueillir son apprenti

Le rôle essentiel du Maître d’apprentissage

Il est la personne directement responsable de la formation de l’apprenti dans l’entreprise et assumant auprès de lui la fonction de tuteur.

Il contribue, en liaison avec les CFA d'Auvergne-Rhône-Alpes, à l’acquisition par l’apprenti des compétences correspondant à la qualification recherchée et au titre ou diplôme préparé. La fonction tutorale d'un apprenti peut être partagée entre plusieurs salariés constituant une équipe tutorale au sein de laquelle sera désigné un maître d’apprentissage référent qui assurera la coordination de l’équipe et la liaison avec le CFA.

Pour être maître d’apprentissage, plusieurs conditions doivent être remplies:

  • Etre majeur
  • Offrir toutes les garanties de moralité
  • Remplir les conditions de compétences, qui se définissent en termes de diplôme et/ou d’années d’expérience:
  • Etre titulaire d’un diplôme ou titre relevant du domaine professionnel visé par la qualification préparée par le jeune, et d’un niveau au moins équivalent à cette qualification et 2 ans d’expérience professionnelle en relation avec la qualification envisagée par le jeune.

Ou bien

  • Sans titre ou diplôme mais avoir 3 ans d’expérience professionnelle en relation avec la qualification envisagée par le jeune.

Le maître d’apprentissage ne peut suivre qu’un nombre limité de jeunes en alternance. Chaque maître d’apprentissage peut accueillir simultanément deux apprentis et un apprenti redoublant.

Si le maître d’apprentissage suit d’autre alternants (en contrat ou période de professionnalisation), le quota par tuteur sera alors de :

  • 3 salariés en alternance si le tuteur est salarié
  • 2 salariés en alternance au total si le tuteur est l’employeur

Sources : Dictionnaire raisonné de l’apprentissage- CCI France

CCI Paris Ile de France – Fiche pratique : le Maître d’apprentissage

 

Bien accueillir son alternant : quelques conseils clés

Le tuteur désigné par l'entreprise et le référent du centre de formation pour apprentis doivent concentrer leurs efforts afin d'instaurer un climat de confiance et de coopération avec le jeune travailleur. Le 1er jour, la visite de l'établissement permet au jeune de rencontrer les équipes avec lesquelles il va travailler et de prendre ses marques dans son nouvel environnement de travail. Il convient de lui rappeler les horaires, les règles officielles, les habitudes informelles de l'entreprise ainsi que les consignes de sécurité à respecter. C'est aussi le moment de le responsabiliser en lui rappelant ce qu’on attend de lui et en lui donnant accès aux sources d’information qui lui serviront.

Au cours des 2 premiers mois, une rencontre avec le formateur mandaté par le CFA est impérative pour identifier les compétences à acquérir par l’apprenti, en accord avec les besoins de l’entreprise représentée par le tuteur. Les objectifs sont notés dans une fiche d'acquisition de compétences, transmise par le CFA et établie sur mesure pour chaque apprenti. Cette fiche est mise à jour tout au long de la formation.

Source : Pole emploi.fr - Accueillir et intégrer un jeune en alternance